Objectifs du projet

L’objectif principal de ce projet est de faciliter l’accélération des processus de transitions écologiques dans les hammams marocains (patrimoniaux et nouvellement construits). Cet objectif sera atteint grâce à la création de réseaux régionaux de parties prenantes clés dans chacun de Rabat, Fès et Marrakech afin de les engager de manière créative pour communiquer et coproduire des stratégies intégrées pour des actions coordonnées multisectorielles pour la transition énergétique, des conditions intérieures améliorées et des consommation d’eau et recyclage.


Objectifs du projet:

  1. Établir, en collaboration avec les partenaires locaux du projet, une base de données des principaux acteurs régionaux et créer des médias sociaux et des plateformes Web pour faciliter la communication et les échanges entre les parties prenantes, à la fois lors des événements d’engagement pré et post-régionaux et entre les régions
  2. Organiser un ensemble d’événements régionaux d’engagement public et de facilitation du réseau, impliquant 120 acteurs régionaux clés dans chacune des villes du patrimoine mondial de Rabat, Fès et Marrakech dans un délai de trois mois pendant la durée du projet. Ces événements seront conçus et organisés pour servir de catalyseurs à des processus régionaux coordonnés autonomes. Chaque jour de l’engagement de trois jours et de l’événement d’impact se concentrera sur un domaine clé de la transition écologique: la transition énergétique; amélioration des conditions intérieures; et consommation et recyclage responsables de l’eau. Les trois événements réuniront pour la première fois divers acteurs du hammam dans chacune des trois régions pour les engager à coproduire de manière créative des stratégies pratiques et à établir des réseaux régionaux autonomes qui faciliteront les transitions énergétiques et accéléreront l’adoption des pratiques écologiques du hammam. Ces acteurs opèrent actuellement de manière fragmentée et déconnectée, sans communication et / ou coordination entre eux malgré la complémentarité de leurs activités.
  3. Coproduire avec l’Agence nationale marocaine pour l’efficacité énergétique une boîte à outils pour la transition écologique du hammam ainsi qu’un système de notation pour l’acquisition du label de Hammam écologique.
  4. Co-gérer les plateformes web et social media des parties prenantes du hammam pour un retour sur les événements, les discussions et les initiatives de suivi en afin de mesurer l’impact de chaque événement d’engagement public régional peu de temps après son achèvement et pendant la durée d’un an du projet. La combinaison de ces actions distinctes facilitera le développement d’une approche intégrée de la coproduction de pratiques holistiques d’éco-hammams et l’accélération de leur mise en œuvre.